Mon beau village 2021: La Balme candidate!

Mon beau village 2021: La Balme candidate!

Le Dauphiné Libéré, Le Progrès et la Région lancent “Mon beau village”, un concours inédit qui a pour objectif de mettre en lumière les plus belles communes de notre territoire. Neuf départements participent à cette opération.

Ce concours est réservé aux villages de moins de 5 000 habitants des départements couverts par Le Dauphiné Libéré en région Auvergne-Rhône-Alpes (Ardèche, Drôme, Isère, Savoie, Haute-Savoie) et Le Progrès (Ain, Loire, Haute-Loire et Rhône).

Au total, neuf départements vont concourir pour cette première édition.

En limitant aux villages de moins de 5 000 habitants, ce grand concours va permettre de faire découvrir les zones rurales de nos territoires. De nombreux endroits, petits par la taille, n’en sont pas moins grands par leur beauté. Le principe est de mettre en lumière ces perles parfois méconnues. Et les faire connaître, c’est aussi participer à la préservation de notre patrimoine local. À la fin du mois de mars, six villages seront sélectionnés par un jury pour concourir à cette première inédite. Durant le mois d’avril, les rédactions départementales des quotidiens prendront la route et la plume pour mettre en lumière chacune des six communes des différentes éditions du Dauphiné et du Progrès. Après une large présentation des atouts de ces villages, ce sera aux lecteurs de choisir en votant directement sur le site ledauphine.com. Pour chaque département, le jury sera composé du directeur départemental du Dauphiné Libéré, d’un membre de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, d’un membre du service des ventes, de la publicité et des partenaires. Les votes seront ouverts jusqu’au 14 mai, à raison d’un vote par personne. Le village gagnant dans chacun des neuf départements recevra un premier prix départemental et le droit d’accéder à la grande finale. “Mon beau village” ne se limite pas à ce prix départemental. Les lauréats de chaque département pourront alors concourir à la grande finale de “Mon beau village 2021”. Début juin, les neuf communes auront droit à un nouveau coup de projecteur, avant le vote final du grand public. Il sera alors temps de défendre notre village.

La Balme, candidate légitime

Paysages magiques dessinés par la nature, art de vivre et culture du patrimoine, la Balme les Grottes constitue une étape essentielle en Dauphiné. Ce village de 1060 habitants attire chaque année de nombreux touristes avec son art de vivre authentique, son héritage du passé dont l’architecture du XVIIIe siècle a été soigneusement conservée: Lavoirs, fontaines, cours d’eau forgés par les bâtisseurs du passé, château de Salette (construit par le Dauphin Humbert 1er au XIIIe siècle). De nombreuses personnalités font partie de l’histoire des lieux, comme François 1er, le contrebandier Louis Mandrin, Laurent Clerc, personnage emblématique né à La Balme les Grottes en 1785, pionnier de l’éducation des sourds américains. Le village est aussi connu pour ses célèbres Grottes qui constituent une des 7 merveilles du Dauphiné. Elless’ouvrent à la base d’une falaise calcaire de 130 mètres avec un porche monumental qui abrite deux petites chapelles dédiées à Notre-Dame, qui fut un lieu de pèlerinage connu. Visitées depuis 1807, elles constituent l’un des espaces naturels les plus remarquables de France. Tout au long de la promenade (1h15), les lieux assurent une vraie délectation visuelle : petits bassins (gours), draperies, stalactites et stalagmites, labyrinthes, lacs souterrains… On y découvre également deux espaces fascinants : la salle Mandrin, où le célèbre brigand se serait réfugié, ainsi que la salle François 1er. Le monarque s’y était d’ailleurs rendu en 1516 avec sa mère, Louise de Savoie. Aujourd’hui, une peinture du XIXe siècle sur la paroi témoigne de cet épisode. On peut également croiser si les conditions le permettent des pensionnaires bien installés : les chauves-souris. Le site est connu comme celui répertoriant le plus grand nombre d’espèces en Rhône-Alpes.